Mairie de Noyal-Chatillon ((35)

"Crise sécheresse" pour le bassin de la rive gauche de la Vilaine

Depuis le samedi 20 juillet, le bassin de la rive gauche de la Vilaine (Seiche et Semnon) correspondant à la plus grande partie sud du département est placé en état de « crise sécheresse »,tandis que le nord-est du département (bassins hydrologiques du Couesnon et de la Vilaine amont) est maintenu en « alerte sécheresse ».
Publié le lundi 22 juillet 2019

Depuis le 15 mai dernier, le département d'Ille-et-Vilaine est placé en état de « vigilance sécheresse » : après un hiver sec n'ayant pas permis la recharge optimale des nappes souterraines, la

pluviométrie du début de printemps a également été déficitaire. Les fortes chaleurs constatées à la fin du mois de juin et au début du mois de juillet ont également entraîné une augmentation de la consommation d'eau prélevée dans une ressource qu'il convient de

préserver. Le déficit pluviométrique du mois de mai dépasse 40 % sur une large fraction du département et les débits d'eau ont fortement baissé malgré les récentes précipitations.

Compte-tenu de cette situation, Michèle Kirry, préfète de la région Bretagne, préfète d'Ille-et-Vilaine, a décidé de :

- placer en « crise sécheresse » :

le bassin hydrologique de la rive gauche de la Vilaine (Seiche et Semnon), soit 85 communes, à compter du samedi 20 juillet 2019 [arrêté du 19 juillet 2019, en vigueur jusqu'au 31 octobre 2019]. Cette zone s'étend de Martigné-Ferchaud, au sud-est, à Redon, au sud-ouest, et de Guichen, au nord-ouest, jusqu'à Etrelles.

Noyal-Châtillon-sur-seiche fait partie de ces communes.

- maintenir en « alerte sécheresse » :
les bassins hydrologiques du Couesnon et de la Vilaine amont, soit 94 communes [arrêté du 12 juillet 2019, en vigueur jusqu'au 31 octobre 2019]

Les autres bassins (nord et ouest du département) restent en « vigilance sécheresse ».

Les communes concernées sont listées dans les arrêtés consultables sur :

http://www.ille-et-vilaine.gouv.fr/Actualites [1]

Pour mémoire, il existe quatre niveaux de restrictions : vigilance, alerte, alerte renforcée, crise. Les mesures de limitation des prélèvements d'eau sont progressives en fonction des seuils définis, et adaptées aux différents usagers. Ces échelons assurent l'exercice des usages d'eau prioritaires, plus particulièrement la santé, la sécurité civile, l'approvisionnement en eau potable et la préservation des écosystèmes aquatiques.

<body>

</body>

Pour visualiser l'arrêté préfectoral, cliquez sur ce lien :

Ille-et-Vilaine crise sécheresse arrêté du 19-07-19 [2]

Liste des liens de la page